Ultimate magazine theme for WordPress.

Algérie : tout savoir sur son histoire politique

0 5

Divisé en 48 régions administratives, l’Algérie, un pays d’Afrique du Nord est un pays très chargé d’histoires. Bien que l’arabe et le berbère en est la langue officielle, le français y est couramment français, et est d’ailleurs parlé par presque toute la population musulmane.

Politique intérieure Algérienne

La précipitation du mouvement nationaliste algérien contre la France a provoqué le conflit armé qui a commencé en 1954. Après plusieurs négociations à long terme, l’indépendance algérienne a été proclamée en 1962 entre le gouvernement provisoire de la République d’Algérie et le gouvernement français. Par la suite, des centaines de milliers de Français sont partis.
Le premier président Algérien est Ahmed Ben Bella en 1963 et 1965, suivi de Houari Boumediene en 1965 et 1978. Ces 2 chefs d’Etat ont appliqué le socialisme autoritaire à parti unique.
La nationalisation a eu lieu et les hydrocarbures sont devenus l’épine dorsale de l’économie. La nouvelle constitution adoptée en 1989 a aussi permis le grand retour du multipartisme. En décembre 1991, l’élection réussie du Front islamique du salut soutenant les pays islamiques a entravé le processus démocratique. C’est en partie à cause de cette entrave que le terrorisme est né, à cause de la confrontation sanglante qui a opposé le gouvernement et les militants.

Politique extérieure Algérienne

La lutte pour l’indépendance des Algériens est un facteur clé de la décolonisation qui va secouer le continent africain dans les années 1960. Après la déclaration d’indépendance de l’Algérie en 1962, Le pays joue un rôle majeur en Afrique tout en appliquant une politique neutre sur la scène internationale. Le régime socialiste mis en place sous la dirigeance du président Houari Boumediene vivait en harmonie avec les pays communistes. Sur le plan économique, l’Algérie a toujours maintenu de bonnes relations avec les européens. Parmi ses principaux partenaires commerciaux, l’Algérie entretien de très bonnes relations avec l’Union européenne, les États-Unis et même la France vers la fin du XXe siècle. L’Algérie est membre de l’ONU, OUA, CIO et LA.

Partis politiques et élections

Selon la Constitution, le gouvernement algérien doit s’efforcer de libéraliser la vie politique, notamment pour encourager la création de nouveaux partis politiques. Il y a actuellement plus de 40 partis politiques actifs dans la vie politique algérienne.

  • Partis de droite

Composé par le Front de Libération Nationale, le Rassemblement National Démocratique, le Talai el Hurriyat.

  • Partis de gauche

Composé par le Front des Forces Socialistes, le Rassemblement pour la culture et la démocratie, Jil Jadid.

  • Partis du centre

Composé par le Front National Algérien, Parti du nouveau Algérie, Mouvement de l’entente national.

  • Partis islamistes

Composé par le Mouvement de la société pour la paix, Mouvement pour la réforme nationale, Mouvement de la Renaissance Islamique.

  • Extrême droite

Composé uniquement par le Front Islamique du salut.

  • Extrême gauche

Composé uniquement par le parti des travailleurs.

Leave A Reply

Your email address will not be published.