Ultimate magazine theme for WordPress.

La cuisine algérienne : la meilleure cuisine du monde ?

0 2

La cuisine algérienne combine plusieurs cultures qui comprend l’arabe, le berbère, le turc, l’andalouse et la culture française. En retraçant l’histoire de l’Algérie, on peut comprendre ce mélange de plusieurs cultures sur la cuisine Algérienne à cause du passage de ces civilisations. C’est pour cette raison que les Algériens aiment mélanger diverses épices et autres ingrédients alimentaires (comme l’agneau, le poulet, le poisson, les céréales, les légumes et les fruits secs) avec les repas. S’il y a bien un plat algérien reconnu au niveau international, c’est bien le couscous. Il est toujours décoré d’ingrédients différents selon la saison ou des événements spécifiques. La cuisine algérienne possède un riche héritage culinaire à l’apogée du pays, elle vaut vraiment le détour et la dégustation.

Cuisine algérienne traditionnelle

Comme toute cuisine méditerranéenne, la cuisine algérienne est riche, conviviale, colorée et surtout partagée. La cuisine est un art en Algérie, car elle est transmise de mère en fille, c’est donc aussi une affaire de famille. Parmi toutes les spécialités et les aliments les plus consommés en Algérie, on peut notamment citer le pain. Mais ce n’est pas seulement du pain. C’est un aliment indispensable en Algérie. Le pain, comme l’eau, est un symbole de vie et est considéré comme un cadeau d’Allah. D’ailleurs tout aliment qui se compose de blé est appelé naʿmat rabbi, signifiant bénédiction de Dieu. C’est pour cette raison que « jouer avec du pain » est très mal vu en Algérie. Parmi les variétés de pains traditionnels algériens, on peut citer la Kesra (servi avec du beurre et de la confiture), la harcha ou mbesses (servi avec du miel et de la confiture), le chouat. Après le passage des Français, les baguettes de pain ont commencé à être exploités en Algérie.

À part le pain, l’Algérie a une gamme très riche et diversifiée de plats traditionnels. On a le fameux couscous, qui possède une très grande variété de recette.
La chakchouka qui est une sorte de « salade ratatouille » à base de tomates et de poivrons cuits, très recommandé pour un régime diététique.
Les plats sucrés salés font également partie des péchés mignon en Algérie. La particularité de genre de plat est le fait qu’il est mélangé avec des fruits séchés ou des fruits frais, très souvent accompagnés par un morceau de viande de préférence ovine.
Même si la plus consommation de pâtes alimentaires revient à la Tunisie, l’Algérie reste le pays de Maghreb à posséder plusieurs variétés de pâtes alimentaires traditionnels.

Étant l’un des pays les plus visités du Maghreb, l’Algérie est reconnue mondialement grâce à ses sites touristiques très diversifiés comme les vestiges romains, mais également par sa cuisine traditionnelle qui est même reproduit chez ses pays voisins comme le Maroc. C’est le cas de la Pastilla, une spécialité andalouse, appelée bestila en langue algérienne.

Leave A Reply

Your email address will not be published.