Se trouvant sur une place très stratégique, l’Algérie est le pont qui relie l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient. Par conséquent, faire des affaires en Algérie vous fournira d’importants marchés nationaux et internationaux.

Économie algérienne

La baisse du prix du pétrole présente un petit avantage. En effet, la chute des prix du pétrole ayant affecté l’économie algérienne, le gouvernement a pris des mesures afin de stimuler le développement du pays par des solutions fiscales et politiques, encourageant ainsi la diversification des activités et la création de nouvelles économies, nouvelle entreprise.

L’Algérie se trouve dans le top 10 des exportateurs de gaz naturel au monde et le dixième pays avec les plus grandes réserves de gaz naturel, et se classe 16e dans les réserves de pétrole. L’exploitation minière est également un secteur très actif, les principales ressources sont l’uranium, le fer, le phosphate, le zinc et le plomb.

Plus de 36 % de l’économie nationale est représentée par l’industrie tandis que 13,6 % représente l’agriculture. L’industrie tertiaire a également apporté sa contribution, et qui représente près de 50  % du PIB. Les principales cultures sont l’orge, les olives, les raisins de cuve, les oranges, la vigne, les dattes, le blé et l’avoine.

Créer un startup en Algérie

En Algérie, les investisseurs souhaitant monter des startups peuvent le faire, à condition qu’ils aient un partenaire algérien et que les actionnaires de leur pays de résidence représentent au moins 51 % du capital de l’entreprise.

Les étrangers souhaitant se lancer dans les activités, industrielles, artisanales, commerciales doivent être titulaires d’une carte d’identité professionnelle, qui lui sera délivrée après inscription au registre du commerce, de l’artisanat. La carte est valable deux ans et peut être renouvelée.

Selon les conventions internationales, si un homme d’affaires étranger possède un domicile stable depuis au moins un an, ou si le bénéficiaire et les revenus gagnés en Algérie paient des impôts en Algérie, le domicile de l’homme d’affaires étranger peut se situer en Algérie.

Création startup en Algérie : les démarches

Vous aurez besoin des avocats d’affaires qui peuvent vous fournir de précieux conseils. Si vous devez rédiger les statuts de la société et toute légalisation, vous aurez également besoin d’un notaire. Un comptable ou un auditeur agréé peut s’assurer de la comptabilité de votre startup, peut gérer les impôts et préparer un bilan annuel. Après cela, vous devez effectuer les démarches, à commencer par la dénomination, l’acte de propriété, la rédaction des status, l’immatriculation, la carte fiscale, le NIS et enfin la création d’un compte bancaire.

NB : Il existe une section sur les dispositions pénales dans le droit commercial algérien. Avant toute opération, veuillez consulter votre avocat de temps en temps.